X
Laurence Courto

    Ne plus craindre.
    Oser poser ses pas.
    On ne sait jamais ce que la neige recouvre.
Les tableaux de Laurence Courto supposent l’audace. La sienne d’abord, totale, qui permet à la nôtre de prendre la trace.
Les formes peintes vivent. L’appui contre la terre elles l’ont. Et la terre peut être muraille arbre peau ou lumière. Laurence Courto sait trouver le point d’appui.
C’est le point exact d’où l’informe se distingue. C’est l’art. Celui qui sent ce point peut oser.
C’est son risque. Oui, il faut oser se poster là et accepter le choc puis laisser l’onde faire son ouvrage avec ce qu’on est, des êtres de chair et de sang, des êtres de souffle.
    Ne pas esquiver le bouleversement.
    L’accepter. Des pieds à la tête.
    L’émotion est à l’œuvre.
    C’est tout le corps du peintre qui est à l’œuvre. Eprouvé.
     Sans cette épreuve, le travail ne peut avoir lieu.

Quand je regarde les tableaux de Laurence Courto, l’émotion qui m’éprouve me dit qu’il y a eu travail profond, total, au risque toujours de se perdre. Il a bien fallu qu’elle, d’abord, accepte l’emprise. L’emprise, on la sent archaïque, venue du fond de la caverne, de la gorge.
L’emprise n’a pas de mot. Elle n’articule rien. C’est le risque entre silence et cri.
Il n’y a d’autre issue que le travail. Ici c’est le travail du peintre.
Ici c’est le geste et le rythme juste qui peu à peu dégagent la forme de l’emprise, la mènent à l’empreinte.
L’empreinte est là. Nous la voyons, nous, sur la toile. Issue du temps vivant du peintre à l’œuvre. Offerte.
     Libre. Forte. Vivante.
     Et je me sens, moi, en face, libre et forte et vivante.
    Merci.


Jeanne BENAMEUR, écrivain
X

Art O'Baz du 24 octobre 2013 / sur Laurence Courto
FERMER
Laurence Courto
œuvres sur toiles, livres d'artiste



   Ne plus craindre.
   Oser poser ses pas.
   On ne sait jamais ce que la neige recouvre.
Les tableaux de Laurence Courto supposent l’audace. La sienne d’abord, totale, qui permet à la nôtre de prendre la trace.
Les formes peintes vivent. L’appui contre la terre elles l’ont. Et la terre peut être muraille arbre peau ou lumière. Laurence Courto sait trouver le point d’appui.
(...lire la suite)

> voir l'émission Art O'Baz sur Laurence Courto