X

Art O'Baz du 21 février 2013 / sur Pascal Massonnat
X
Tout ça, c'est des histoires…

Au début, ils me ressemblaient: pèlerins, contemplatifs, jardiniers, lecteurs, simples silhouettes, simples esquisses de mes états d’âme.

Au début, ils me reposaient: rochers, chemins, escaliers, théières, lanternes, pots de buis, décors sereins et silencieux de mes états des lieux.

Ils n’étaient que mes images, ils n’avaient peut-être rien à dire, rien à raconter, rien à lire. Je dictais les rôles, je dictais les couleurs. Leurs histoires, je les dirigeais, j’en étais le maître.

Mais peu à peu mes livres se vident, j’ai dit ce que j’avais à peindre. Mes alphabets s’effritent, mes mots s’évaporent et les leurs prennent la place. Peu à peu je laisse vivre mes images. Mes personnages m’échappent, leurs silences ne sont plus les miens, ils ne contemplent plus le paysage que je leur montre, ils en choisissent un autre. Ils s’évadent de mes histoires, ils m’évadent de mes intentions. Ce sont eux qui proposent les scénarios.

J’obéis, j’exécute, j’illustre leurs états d’âme. Ils me surprennent, je m’ennuie de moins en moins avec eux. Pourquoi ce ponton et ce lac ? Pourquoi cette jetée ? Pourquoi ce parapluie, cette barque, ces rochers ronds ? De leurs bouches s’échappent des écharpes de silences, des écharpes d’histoires sans un mot, des mots sans histoire. Ce n’est plus moi qui décide de la page des livres, de leurs décors, de leurs états d’âme et de leurs états des lieux.

Ils m’offrent les images, je les dessine. Ils m’offrent les couleurs, je suis leur illustrateur, leur artisan. Je ne suis plus seul à peindre. Chaque personnage veut son décor, chaque décor demande son personnage ou n’en demande aucun.
J’exécute leur histoire quand elle s’offre à moi.

Si elle vous semble parfois un peu trop évidente, un peu trop mystérieuse, un peu trop poétique, un peu trop naïve ou sophistiquée, un peu trop rouge ou pas assez bleue, ce n’est pas ma faute, ce n’est plus de ma faute….

Si mes tableaux ne vous racontent pas l’histoire que vous attendez, Il faut vous en prendre au tableau, pas à moi! Je suis soumis aux exigences de mes images et je me laisse dominer….

Tout ça, c’est vos histoires …… autant que les miennes!

Pascal Massonnat
FERMER
Pascal Massonnat
peinture



Tout ça c'est des histoires...

Au début, ils me ressemblaient : pèlerins, contemplatifs, jardiniers, lecteurs, simples silhouettes, simples esquisses de mes états d’âme.

Au début, ils me reposaient : rochers, chemins, escaliers, théières, lanternes, pots de buis, décors sereins et silencieux de mes états des lieux.

(...lire la suite)



> voir l'émission Art O'Baz sur Pascal Massonnat